Kotor, village monténégrin tapi au coeur des Bouches de Kotor

Le Monténégro est un petit pays des Balkans réputé pour son canyon rempli d’eau de mer appelé Boka Kotorska, les Bouches de Kotor. Étendues sur 28 km, elles sont entourées de montagnes et bordées de villages, dont le célèbre et magnifique Kotor, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Kotor, un village protégé par sa muraille et par l’UNESCO

Ce petit village du Monténégro compte moins de 1500 habitants et se situe au fond des Bouches de Kotor. La vieille ville est entourée de remparts constitués d’une impressionnante muraille de 4,5 km de long, quinze mètres de haut et vingt mètres de large. La structure et l’architecture de la ville trahissent une influence vénitienne, Kotor et ses environs ayant dépendu de Venise entre 1420 et 1797. C’est après un tremblement de terre survenu le 15 avril 1979 que Kotor est entrée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Aidé par la proximité de Dubrovnik (une centaine de kilomètres séparent les deux villes), le site classé a vu le tourisme se développer ces dernières années, boosté par les rumeurs de la beauté des Bouches de Kotor et de celle du village lui-même.

Un patrimoine remarquable

Si les Bouches de Kotor regorgent de villages et de sites à contempler, le village de Kotor à lui seul offre déjà un beau périple et la découverte de monuments historiques tels que la cathédrale Saint-Tryphon (1166), l’église orthodoxe Saint-Luc (1195), l’église collégiale Sainte-Marie (1221), l’église orthodoxe Saint-Nicolas (1909), le bastion Gurdić, la place d’armes, la tour-horloge (1602), le palais Bucha (XIVe siècle), les palais des Dragons, Pima et Bizanti (XVIIe siècle), ou encore le palais Grégorien (Grgurina), du XVIIIe siècle, qui accueille le Musée maritime du Monténégro.
Pour l’anecdote, c’est à Kotor que fut tourné le film “L’Homme qui voulait vivre sa vie”, avec Romain Duris.

Que faire à Kotor ?

Le cadre invite à la promenade et à la rêverie. Trek, visite guidée, croisière, promenade en bateau ou flânerie sur la plage, il y en a pour tous les tempéraments. Le paysage à couper le souffle vous en mettra plein la vue et c’est émerveillé que vous pourrez déguster un plat typique dans un des nombreux restaurants dont le charme achèvera de vous séduire. Une fois rassasié, rien de tel qu’un moment détente au Sea and Spa Skincare Montenegro ou une promenade digestive en ville pour découvrir les nombreuses galeries d’art, comme la curieuse “Cats of Kotor”, boutique dont l’univers tourne autour du chat, tout comme le village lui-même, qui en regorge. Pour l’hébergement, on trouve à Kotor des hôtels, des chambres d’hôtes ou même des locations de vacances privées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *