Il se fait tuer par son propre chien lors d’une interview

C’est un véritable drame qui s’est déroulé le 20 mars dernier. En direct à la télévision britannique, en plein interview à la BBC, un homme s’est fait mordre par son chien et a succombé à la blessure. Cet homme, âgé de 41 ans, a été, de manière violente, mordu à la gorge par son animal de compagnie, un staffordshire bull terrier.

Le stafforshire bull terrier n’est pas un chihuahua !

Certaines morts sont cruelles, surtout lorsque celles-ci interviennent par la faute de son propre animal. C’est ce qui est arrivé à ce propriétaire. Un fait divers qui a eu lieu sous les yeux impuissants du journaliste qui était en train d’interviewé l’homme.

Mordu à la gorge, l’homme allait succomber deux heures plus tard à la morsure du bull terrier. L’autopsie révélera, plus tard, que la mort de l’homme était dû à un choc hypovolémique, autrement dit à une perte massive de sang. Le staffordshire, quant à lui, allait être confié à un chenil sécurisé, en attendant sa probable euthanasie.

Comment cela a-t-il pu arriver alors que le propriétaire du chien et le chien lui-même n’avaient pas semblé nouer des relations conflictuelles ? L’étonnement est d’autant plus grand que le staffordshire bull terrier n’est pas considéré comme un chien dangereux, il ne fait d’ailleurs pas partie de la catégorie des races de chien dangereux.

Un accident en plein direct

En plein interview, alors que le propriétaire du staffordshire bull terrier était interrogé par deux journalistes de la BBC, dans le cadre d’un reportage sur la police londonienne, la Met ou Metropolitan Police Service, ce chien allait donc commettre l’irréparable.

Un témoin de la scène raconte : « J’ai entendu crier ‘Enlevez-le- moi ! Enlevez-le- moi de là ! ». L’homme « saignait du cou. Il y avait beaucoup de sang », poursuit alors le voisin médusé par la scène à laquelle il venait d’assister.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *