L’angine Blanche, une maladie virale ou bactérienne ?

Avec les changements de températures constants que connaissent nos printemps actuels, victimes des aléas climatiques de nos jours, de nombreuses personnes sont sujettes à l’angine blanche. Beaucoup se tournent alors vers leurs médecins en quête d’antibiotiques. Pourtant, l’angine blanche n’est pas toujours bactérienne, elle peut aussi être virale, dans quel cas les antibiotiques ne sont d’aucune utilité. Gros plan sur la maladie de l’angine blanche.

Les antibiotiques, c’est pas automatique

« Les antibiotiques, c’est pas automatique ! ». Un slogan qui se veut bien ancré dans l’esprit des Français. Pourtant, beaucoup de patients atteints d’angine blanche se tournent vers leurs médecins généralistes dans l’espoir d’un traitement antibiotiques, alors que cette maladie n’est pas forcément bactérienne.

Rappelons que les antibiotiques sont des médicaments qui s’attaquent spécifiquement à une bactérie ou un groupe de bactérie défini, mais ne sont, en revanche, d’aucune utilité contre les virus et les maladies virales. Pas de chance, dans le cas de l’angine blanche, la maladie peut être causé soit par l’un, soit pas l’autre.

L’angine blanche, virale ou bactérienne

En effet, l’angine blanche, maladie caractérisée par une inflammation des amygdales, peut être d’origine soit virale, soit bactérienne, mais aussi, dans des cas plus rares, pseudo-membraneuse – comme la mononucléose et la diphtérie – ou encore ulcéreuse et vésiculeuses. En France, plus de neuf millions de personnes sont touchées chaque années.

Les angines virales sont les plus courantes. Elles représentent 50 à 90 % des cas et touchent principalement les enfants de 5 à 15 ans, alors que les angines bactériennes, provoquées par des bactéries comme les streptocoques ou les staphylocoques, touchent plus couramment les adultes. Cette dernière forme d’angine blanche représente 25 à 40% des cas contre 10 à 25% pour les enfants de moins de 15 ans.

Les symptômes et traitements de l’angine blanche

Les symptômes de l’angine blanche sont les mêmes que pour les autres angines. Comme son nom l’indique – angine vient du grec angerer : serrer -, l’angine se caractérise par une douleur à la gorge qui donne la sensation de serrement. Elle s’associe couramment à de la fièvre lorsque la maladie est avancée.

Comme nous l’expliquions, le traitement médicamenteux sera défini en fonction de si l’angine est virale ou bactérienne. Dans les médicaments les plus courants prescrits par les médecins pour soigner une angine, on trouve le paracétamol ou l’aspirine pour faire baisser la fièvre et des sirops pour la gorge ou encore des anti-inflammatoires. Surtout, rappelez-vous qu’il est essentiel de demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien avant de suivre tout traitement médicamenteux.

Les gestes à adopter pour éviter la contamination

Comme pour la plupart des maladies contagieuses, de simples gestes quotidiens peuvent être adoptés afin de limiter la contagion : se laver régulièrement les mains, éviter les bisous sur ou près de la bouche, n’utiliser qu’une seule fois les mouchoirs en papier – ils sont dits « jetables », ce n’est pas pour rien – et utiliser des poubelles fermées. Chez les enfants, les plus touchés par cette maladie, il est important de nettoyer régulièrement les affaires en contact régulier avec la bouche et le nez et les sensibiliser dès le plus jeune âge à ne pas mettre les mains à la bouche.

En cas de contamination, l’angine virale disparaît normalement en quelques jours. Il est conseillé de boire beaucoup d’eau, surtout en cas de fièvre et, si la maladie persiste plus de trois jours, de consulter un médecin. Nous souhaitons un bon rétablissement à tous ceux qui auraient pu être touchés par cette maladie récemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *