Un film alimentaire en cire d’abeille

Si nombre de grandes découvertes et inventions sont le fruit du hasard, voire du coup de bol insolent, la plupart des grandes trouvailles restent malgré tout le résultat d’un travail de recherche d’une solution efficace à un problème rencontré. L’ingéniosité dont on peut faire preuve pour relever les petits défis du quotidien est souvent digne de McGyver et donne parfois lieu à de vraies belles trouvailles, comme celle de cette mère de famille zéro déchet.

La tendance écolo a le vent en poupe

Les gens sont de plus en plus sensibles aux problèmes de pollution, de gaspillage alimentaire et de gestion du budget, ce qui les amène chaque jour davantage à chercher des solutions différentes, plus respectueuses et plus économiques. C’est le cas de cette mère de famille américaine qui, en cherchant à réduire son utilisation de plastique, a mis au point un emballage alimentaire écologique et biodégradable en cire d’abeille. La barquette plastique alimentaire, longtemps reine de la conservation alimentaire dans nos cuisines, est en passe de se faire détrôner.

Un emballage naturel et biodégradable

BeesWrap, c’est le nom de cet emballage alimentaire alternatif. Fabriqué avec un tissu infusé dans de la cire d’abeille auquel on ajoute du jojoba et de la résine d’arbre, cet emballage, en plus de résister à l’eau, a des propriétés de conservation excellentes. De plus, légèrement réchauffé au creux des mains, il prend la forme qu’on souhaite et épouse ainsi parfaitement celle des aliments, du bol ou du saladier contenant les restes à conserver. Réutilisable et facile d’entretien, il se lave à l’eau froide avec un peu de savon doux.

Un emballage alimentaire DIY

Si vous êtes à court de barquette plastique alimentaire, il est possible de se fabriquer son propre emballage à la cire d’abeille. Cette version simplifiée peut déjà donner un bon aperçu, ou un petit test, des performances du BeesWrap. Il suffit de saupoudrer de cire d’abeille en paillettes un carré de tissu préalablement posé sur un papier sulfurisé, bio de préférence, de le couvrir d’une autre feuille de papier sulfurisé et de passer le fer à repasser chaud sur le tout. La cire d’abeille va fondre et pénétrer le tissu, lui conférant ainsi les propriétés imperméabilisantes qui protègent les aliments de l’eau et permettent de les conserver plus longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *