Acheter un smartphone chinois pas cher : les pièges à éviter

Les marques chinoises s’imposent sur le marché de la téléphonie en proposant des smartphones à des prix imbattables pour une qualité prouvée. Xiaomi, Oppo, Umi ou Nubia sont devenus les concurrents des plus grandes marques telles que Samsung, Apple, LG, Sony ou HTC. Dans un premier temps vendu principalement en Inde, Chine, pays du Maghreb et au Brésil ces marques chinoises attirent désormais le consommateur français. Avant de se lancer dans l’achat d’un smartphone chinois en boutique ou sur un site internet, il faut savoir ce qui le différencie d’un téléphone venu de France. Voici les paramètres à considérer et les pièges à éviter.

Les sites internet et boutiques à éviter lors de l’achat

De nombreuses boutiques en ligne vendent des smartphones pas chers, reste-t-il à en trouver une qui vous assurera des garanties sur le matériel et sur la livraison. Pour cela il est possible de vérifier l’éligibilité du site de vente sur des forums spécialisés. Il y a toujours un risque certain lors d’une commande à l’étranger, faire valoir ses droits devient plus compliqué. C’est pourquoi il est préférable de se tourner vers des revendeurs occidentaux ou américains. Quoiqu’il en soit prenez le temps de vous renseigner sur des blogs de consommateurs et de lire les avis de satisfaction des clients avant de régler votre commande. Méfiez-vous des tarifs hors normes, vous pouvez vous baser sur des sites comparatifs par exemple, mais sachez qu’un prix trop bas cache souvent une contrefaçon.

Un smartphone chinois est-il compatible avec le réseau français ?

En France, pour fonctionner correctement, les smartphones utilisent des fréquences appelées 2G, 3G et 4G. Or les fréquences utilisées en Chine sont différentes de celles de nos opérateurs. Il faut donc être vigilant quant au descriptif du produit et vérifier impérativement la compatibilité avec notre réseau.

Voici un petit récapitulatif des fréquences utilisées en France :

Pour passer des appels nous utilisons la 2G ou GSM, correspondant aux bandes 900 et 1800 MHz. Pour la 3G ou WCDMA nous utilisons les bandes 900 et 2100 MHz. La fréquence la plus sollicitée en France reste la 4G ou FDD-LTE et c’est celle dont il faudra se méfier pour s’assurer de son bon fonctionnement sur notre réseau. Les dénominations B3, B7, B20 et B28 sont les références internationales que vous trouverez sur les sites de ventes en ligne, il est important de savoir à quoi elles correspondent. Si sur un produit vous trouvez l’annotation « Global Version » c’est que le téléphone est compatible avec toutes nos fréquences. Attention à ne pas confondre avec l’estampillage « International Version »qui signifie que l’appareil est compatible avec d’autres fréquences que celles utilisées en Chine mais n’assure pas forcément la compatibilité avec les fréquences françaises.

  • 700 MHz (ou B28) : elles commencent à peine à être déployées par Free. Cette fréquence reste peu utilisée aujourd’hui.
  • 800 MHz (ou B20) : les opérateurs français l’utilisent beaucoup, excepté Free mais c’est celle qui manque le plus souvent sur les appareils chinois. Sans elle, le téléphone fonctionnera mais il passera plus fréquemment en 3G, avec des débits réduits.
  • 1800 MHz (ou B3) : bien gérée par les terminaux français. De façon générale, tous les opérateurs s’en servent
    2600 MHz (ou B7) : également utilisée par tous les opérateurs.

Le logiciel intégré permet-il le fonctionnement des applications françaises ?

Là encore prudence et vigilance sont de rigueurs. Dans un premier temps il faut vérifier la liste des langues supportée par le smartphone chinois, vous trouverez cette liste dans le descriptif du produit. Cela ne suffisant pas à vous permettre l’utilisation du téléphone, il faut, dans un deuxième temps, s’assurer que le logiciel fonctionne avec Androïd. L’application Google Play Store est un élément essentiel au fonctionnement du téléphone et il faut savoir que la plupart des smartphones importés n’intègrent pas cette fonction par défaut, hors 80 % des téléphones français sont équipés de ce système. C’est pourquoi vous devrez télécharger l’APK – package de fichier pour système Androïd – qui vous permettra d’avoir accès au téléchargement des applications.

Avant l’achat d’un téléphone importé, assurez-vous que le fabricant est fait certifier son produit pour le rendre conforme aux normes CE, il en va de sa responsabilité. Cependant cette notion est difficilement vérifiable, le choix d’un site de vente de confiance est primordiale là encore. Selon les normes CE, le DAS – débit d’absorption spécifique – doit être inférieur à 2, c’est ce qui mesure l’émission de radiofréquence de votre smartphone. Attention il existe des appareils estampillés du logo CE, mais qui a pour définition China Export. Cette appellation a été conçue dans l’unique but de duper le consommateur, elle n’a rien d’officielle et de conforme à notre certification CE.

Le prix et la livraison d’un article chinois vendu en France

Ce qui fait tout l’intérêt du smartphone chinois c’est son rapport qualité prix, effectivement il offre les mêmes performances que les plus grandes marques mais dans une gamme de tarif défiant toute concurrence. Vous trouverez de nombreuses promos en ligne, une petite comparaison des prix est utile avant de vous lancer dans votre achat.

Afin de faire baisser le montant affiché, les importateurs n’incluent pas les frais de douane et la TVA, ils restent redevables à la charge du client final. En France, en ce qui concerne les tablettes et les smartphones, le taux de TVA est de 20 % en revanche ils sont exonérés de droits de douane. Vous devrez donc vous affranchir, à la livraison, des 20 % de TVA restant sous peine de ne jamais voir votre commande arriver, vous ne serez pas non plus remboursé car rien n’oblige le vendeur à le faire.

Pour ce qui est de la livraison, en passant par des services tels que China Post les délais peuvent s’avérer longs, comptez plusieurs semaines et ils n’offrent aucune garantie. Les transporteurs internationaux quant à eux déclarent systématiquement leurs marchandises, vous serez donc soumis à la TVA mais avec de meilleures garanties de livraison.

Pour ce qui est de la garantie de votre appareil sachez que les frais de port vers la chine sont élevés et les échanges compliqués. Là encore mieux vaut passer par des revendeurs français ou européens, en cas de problème avec votre nouveau smartphone la reprise de celui-ci sera simplifié.

Le marché français offre désormais la possibilité d’acheter des smartphones chinois adaptés au système Androïd français, ce marché ne devrait que accroître au cours des prochaines années.
En attendant prudence et vigilance sur les trop bonnes affaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *