Comment obtenir son DUNS, le numéro de Siret international ?

En France, quand vous créez votre entreprise, un numéro d’identification personnel lui est automatiquement attribué par l’INSEE pour faciliter l’établissement de base de données et de statistiques. Ce numéro, c’est ce que l’on appelle le Siret. À l’échelle internationale, le DUNS remplit la même fonction, mais il est attribué par la société Dun & Bradstreet.

Le DUNS, c’est quoi ?

Le Data Universal Number System, ou DUNS, a été mis en place en 1962 aux États-Unis par l’entreprise Dun & Bradstreet. Aussi abrégé D&B, cette entreprise spécialisée dans l’information Business to Business était alors déjà leader dans son domaine. Le DUNS était alors le premier numéro d’identification international pour les entreprises du monde entier.

Le DUNS n’est jamais devenu une obligation légale, mais il est toujours, plus de cinquante après sa création, le numéro d’identification international qui domine largement le marché. L’importance de la base de données de D&B et sa réputation permettent au DUNS de connaître, encore aujourd’hui, une forte croissance.

Le DUNS s’est donc définitivement imposé comme le numéro de siret international et le nombre d’entreprises identifiées est passé de 104 millions en 2006 à 265 millions en 2017. Un succès en partie dû à l’émergence d’un tout nouveau marché, celui des entreprises chinoises, vietnamiennes ou indiennes qui se multiplient à grande vitesse.

Pourquoi demander un numéro de siret international ?

Le DUNS remplit à peu près le même rôle que le numéro de siret en France, c’est-à-dire qu’il permet d’identifier les entreprises et offre la possibilité d’un suivi dans le temps de leurs activités tout en leur proposant une continuité juridique dans leurs démarches d’implantation à l’étranger. Effectivement, avec plus de 200 pays qui reconnaissent officiellement le DUNS, les possibilités d’implantation sont larges.

De plus, il faut savoir que le DUNS, à l’inverse du numéro de siret, n’est pas donné automatiquement aux entreprises. D’abord, il faut en faire la demande. Puis, il faut pouvoir justifier de la bonne santé administrative, financière et juridique de son entreprise. C’est seulement à condition de remplir ce cahier des charges que le DUNS peut être obtenu.

Résultat, le DUNS est également un gage de qualité, une sorte de label international qui favorise les échanges entre les entreprises qui ont leur DUNS. D’ailleurs, pour offrir continuellement ce registre et cette immense base de données à ses membres, Dun & Bradstreet ne cesse d’investir dans de nouveaux moyens techniques et humains pour améliorer chaque jour un peu plus la qualité de ce DUNS.

Faut-il demander son DUNS à Dun & Bradstreet directement ?

Dun & Bradstreet, l’entreprise américaine à l’origine de la création du DUNS, n’est pas implantée personnellement dans chacun des plus de deux cents pays qui ont décidé d’adopter ce numéro d’identification international des entreprises. Cependant, les entreprises ne sont pas obligées de s’adresser directement à la maison mère américaine pour obtenir leur DUNS.

Effectivement, pour faciliter les démarches d’obtention, Dun & Bradstreet a formé des partenariats avec des entreprises dans chacun des pays où son DUNS est implanté. Ainsi, D&B laisse à ces entreprises partenaires le soin d’évaluer les demandes de chaque entreprise après leur avoir soigneusement transmis le cahier des charges à respecter.

En France métropolitaine, c’est l’entreprise Altares qui sert de partenaire exclusif à Dun & Bradstreet et qui est chargée d’attribuer le numéro DUNS. Ainsi, D&B reste unique responsable de la gestion de la base de données des numéros, mais délègue la charge de contrôler les entreprises qui déposent des demandes à Altares.

Faut-il obligatoirement avoir un DUNS ?

Quand vous ouvrez votre entreprise en France, votre numéro de siret vous est automatiquement attribué et vous en avez ensuite besoin pour de très nombreuses démarches. Véritable numéro d’identité de l’entreprise, vous devez le rappeler sur chaque facture, sur chaque prospectus que vous distribuez et il est impératif de s’assurer qu’il vous est correctement attribué.

En revanche, le DUNS n’est pas du tout obligatoire. Il ne figure effectivement pas parmi les numéros d’immatriculations  imposés par l’Etat. D’ailleurs, une entreprise française qui n’exerce qu’en France n’aura jamais besoin d’obtenir un DUNS pour poursuivre sa croissance et poursuivre ses activités. De même, le DUNS n’est pas obligatoire, même lorsque votre entreprise commence à s’implanter à l’étranger.

Cependant, le DUNS, comme nous vous l’expliquions plus tôt, est également un gage de qualité qui peut avoir son importance. Obtenir un numéro DUNS peut faciliter la prise de contact d’une entreprise avec ses futurs partenaires potentiels. Ce service de Dun & Bradstreet n’est donc pas du tout obligatoire, mais il représente le droit d’accès à club prisé.

Le club du DUNS

Le DUNS n’est pas le seul numéro d’immatriculation disponible et il n’est même pas obligatoire. Pourtant, l’expérience de D&B et la performance de ses outils et de sa base de données ainsi que sa position de leader mondial en la matière font du DUNS un numéro d’immatriculation prisé.

Le DUNS n’est donc pas un numéro de siret international parce qu’il n’est pas obligatoire, mais il apporte certains avantages que le siret n’a pas. Le gage de qualité en est un, l’accès à une immense base de données en est un autre. En bref, le DUNS peut aider l’implantation à l’international de votre entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *