Point sur le crédit sans justificatif

Demander un crédit est devenu, en l’espace de quelques années, une pratique habituelle pour les ménages et les personnes célibataires qui se voient confrontés au cours de leur vie à des investissements conséquents. Acquisition immobilière, achat d’un véhicule, financement des études sont autant de projets qui nécessitent dans la plupart des cas l’octroi d’un prêt. Toutefois, malgré toutes les informations disponibles sur internet, il n’est pas toujours simple de choisir le crédit qui convient à sa situation, et encore moins de saisir tous les tenants et les aboutissants d’un financement en général. Pour tenter de faire la lumière sur les différentes solutions de financement, nous allons dans cet article parler du crédit sans justificatif.

Le crédit sans justificatif, de quoi s’agit-il ?

En guise d’introduction, il est important de signaler que pour saisir toutes les nuances du crédit sans justificatif, il est nécessaire de le comparer à d’autres prêts. Cela aura d’ailleurs pour avantage d’affiner votre connaissance du monde bancaire, mais sans plus tarder, revenons à notre sujet initial.

Pour comprendre ce qu’est un crédit sans justificatif, vous devrez pour ce faire, connaître la définition d’un crédit affecté. Ce dernier est, comme son nom l’indique, un prêt qui est affecté au financement spécifique d’un bien. Pour illustrer nos propos, un crédit auto ou un crédit immobilier sont des crédits affectés, puisque la somme prêtée servira pour le financement d’une voiture ou d’un projet immobilier. On dit donc plus communément que l’emprunt est identifiable.

À partir de ces éléments, un crédit sans justificatif : qu’est-ce que c’est exactement ? C’est tout simplement l’inverse d’un crédit affecté. En conséquence, la banque ou l’organisme financier prêteur ne vous demandera en aucun cas les raisons pour lesquelles vous souhaitez disposer de la somme. Les fonds sont ainsi libres d’utilisation, aucune affectation n’est définie et donc aucun justificatif ne vous sera demandé. C’est cette liberté d’action qui confère à ce crédit tout son intérêt. Toutefois, cela a une contrepartie, les taux d’intérêt seront généralement plus élevés et les montants à emprunter moins conséquents, en comparaison d’autres crédits comme les prêts immobiliers par exemple.

Néanmoins, même si les sommes en jeu sont moins importantes, cela ne dispense d’aucune manière les détenteurs de s’affranchir des lois liées aux remboursements des sommes empruntées. Afin de ne pas dépasser sa capacité de remboursement, le taux d’endettement ne doit pas dépasser le tiers des revenus.

Dois-je m’affranchir des justificatifs de salaire ?

Lorsque l’on parle de crédit sans justificatif, on pourrait croire à première vue qu’emprunter de l’argent est relativement facile, puisque l’on ne doit justifier de rien… Or, c’est une erreur assez commune que l’on commet en raison du nom qui est donné à ce prêt.

Comme nous l’avons expliqué précédemment, lorsque l’on fait mention du crédit sans justificatif, il s’agit de pouvoir disposer librement d’une somme sans en justifier les raisons, et c’est tout ! Cela ne dispense en aucun cas le demandeur de justifier de ses revenus en présentant, par exemple, des fiches de paie. C’est une procédure assez classique, qui permet à l’organisme prêteur de s’assurer du bon remboursement de l’argent qu’il vous accorde.

En toute logique, aucun organisme de crédit ne vous prêtera une quelconque somme sans avoir en contrepartie des garanties. Il faudra donc pouvoir fournir des relevés bancaires et des justificatifs de revenus pour prétendre à un tel financement.

Crédit sans justificatif : pour quelles raisons en faire la demande ?

L’avantage principal d’un tel crédit est de ne pas devoir justifier de l’utilisation de la somme. En conséquence, l’emprunteur pourra attribuer celle-ci comme bon lui semble, pourvu qu’il respecte le remboursement de ses échéances. Le particulier ou le couple emprunteur s’en servira pour son quotidien, pour un projet quelconque ou comme plan de secours permettant de renflouer la trésorerie dans le cas de difficultés financières passagères.

Plus concrètement, il peut s’agir de financer des projets de rénovation de l’habitat, des études, un voyage, un mariage ou l’acquisition d’un véhicule neuf ou d’occasion à la place d’un crédit auto par exemple.

Remise de document

Quels sont les avantages et les inconvénients de ce crédit ?

Le plus gros avantage du crédit sans justificatif est que la somme, contrairement au crédit affecté, est directement versée sur votre compte bancaire. Ainsi, vous avez une grande capacité de gestion et pourrez, à ce titre, définir vous-même le montant de vos remboursements ainsi que la date de prélèvement souhaitée. En outre, dans le cas d’un défaut de paiement éventuel, aucune garantie ne vous sera demandée comme l’hypothèque ou l’enlèvement d’un véhicule, contrairement au crédit affecté.

Le taux d’intérêt est fixe et vous permettra d’anticiper largement vos échéances, évitant ainsi les mauvaises surprises. Les fonds sont généralement versés très rapidement, souvent en 48 heures après l’accord de votre dossier de financement. Enfin, dans le cas où vous souhaiteriez rembourser précocement la totalité de votre crédit, vous ne devriez subir aucune pénalité de la part de l’organisme prêteur. Toutefois, il convient sur ce point de vous renseigner en amont avant la souscription d’un tel crédit.

Quant aux inconvénients, ce type de crédit ne permet pas d’emprunter de grosses sommes et les taux d’intérêt appliqués sont nettement plus élevés que ceux appliqués dans le cadre d’un crédit affecté. Ainsi, le coût du crédit sera généralement plus coûteux en optant pour cette solution. En outre, et c’est peut-être le point le plus important, les garanties ne sont pas les mêmes en matière de sécurité. Si le bien ou le service que vous vous apprêtez à financer n’est pas honoré ou est défaillant, vous ne pourrez en aucun cas annuler le crédit comme vous auriez pu le faire très simplement avec un crédit affecté. Ainsi, selon la nature de vos besoins, il sera parfois préférable d’opter pour un autre type de prêt, d’autant plus si les enjeux sont importants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *