Coupe de cheveux militaire réglementaire à l’armée

Les jeunes recrues qui se présentent dans les centres de formation de l’armée sont très nombreuses chaque année. Elles s’engagent souvent sur plusieurs années et certaines vont même poursuivre une carrière. Cependant, il y a une question que l’on retrouve souvent sur les forums et sur Internet, celle de la coupe de cheveux réglementaire à l’armée. Voici donc les règles précises telles qu’elles sont fixées par le ministère de l’armée.

La coupe de cheveux des nouvelles recrues

Quand une nouvelle recrue franchit les portes d’un centre de formation de l’armée, elle vient de s’engager pour plusieurs années de service et doit commencer par suivre un entraînement de plusieurs mois. Durant cet entraînement, la recrue va apprendre à manier les armes, à entretenir sa forme physique, mais également la discipline nécessaire à l’exercice de ses fonctions.

Parmi les nécessités disciplinaires, on retrouve alors les règles liées à la coupe de cheveux. Pour une nouvelle recrue, ces règles sont simples et strictes : les cheveux ne doivent pas dépasser les 3 millimètres de longueur. Un dégradé est autorisé, mais il interdit de se raser intégralement le crâne, sauf en cas de calvitie avancée.

Certaines recrues choisissent alors de se couper les cheveux eux-mêmes avant d’aller au centre de formation pour être sûres que le dégradé leur convienne. C’est assez inutile, car les formateurs tondent les cheveux de toutes les nouvelles recrues, quoi qu’il arrive, juste pour être sûrs. Puis, durant l’entraînement de plusieurs mois, vos cheveux seront à nouveau coupés plusieurs fois.

Pourquoi les soldats doivent-ils se couper les cheveux ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles l’armée exige que ses soldats portent les cheveux très courts. La première est une question de discipline. Il y a, dans l’armée, une tradition bien ancrée qui estime que l’image de l’armée tout entière est toujours aussi bonne que l’image de son soldat le moins présentable. Ainsi, chaque soldat doit être parfaitement présentable avec une coupe de cheveux nette et propre.

Ensuite, il y a également la question pratique qui entre en compte. Soldat de l’armée française est un métier physique et difficile. Des cheveux très courts permettent de s’assurer qu’ils ne gêneront pas le soldat pendant le combat. De même, des cheveux longs pourraient s’avérer dangereux s’ils se coinçaient dans un des appareils manœuvrés.

Enfin, il y a également la question de l’hygiène : certaines missions durent plusieurs semaines et il est impossible de se laver correctement. Les cheveux longs ne sont alors pas assez hygiéniques. De même, les cheveux courts permettent d’échapper au problème des parasites comme les poux.

Les coupes de cheveux réglementaires de l’armée française

Une fois que la recrue est officiellement nommée à un poste dans l’armée, elle obtient un certain nombre de responsabilités, dont celles de gérer elle-même sa propre coupe de cheveux. Le soldat doit alors veiller à ce qu’elle respecte les règles établies par l’armée française. Évidemment, ces règles diffèrent selon qu’elles s’adressent aux hommes ou aux femmes.

Pour les hommes, le crâne entièrement rasé n’est toujours autorisé qu’en cas de calvitie importante. L’épaisseur des cheveux n’est pas précisée en millimètres, mais l’application d’un bandeau sur les cheveux ne doit pas laisser de marque ou provoquer une saillie. Ils doivent donc être très courts. La coupe doit être dégradée et se terminer à mi-chemin entre l’oreille et le col de la chemise dans le cou. Enfin, les pattes doivent être droites, de faible épaisseur et plus courtes que la moitié de l’oreille.

Les femmes, elles, sont autorisées à garder les cheveux longs, mais elles doivent conserver une coupe de cheveux pratique et les attacher en permanence de telle sorte qu’il ne gêne pas le port d’une casquette ou d’un casque réglementaire et obligatoire. Si elles le souhaitent, elles peuvent porter une queue-de-cheval quand elles sont affectées à terre, à condition que sa longueur ne dépasse pas le col de la chemise.

Les coupes de cheveux personnelles ne sont pas interdites

Les soldats ont le droit de choisir une coupe de cheveux plus personnelle à partir du moment où elle ne va pas à l’encontre des règles clairement établies par l’armée française. Évidemment, ces règles limitent les choix possibles, mais cela permet tout de même aux soldats de suivre les différentes modes à leur manière.

En revanche, certaines coupes sont totalement et définitivement proscrites. C’est le cas de toutes les coupes de cheveux jugées excentriques, mais pas seulement. Les cheveux longs sont interdits, au même titre que les colorations et décolorations voyantes et non naturelles. Cette interdiction est également valable pour les femmes. En revanche, une coloration invisible, pour cacher les cheveux blancs par exemple, est autorisée.

Les coupes de cheveux réglementaires pour les hauts gradés

Vous avez sans doute remarqué que toutes ces règles ne s’appliquent généralement pas aux officiers de l’armée hauts gradés. Effectivement, les dirigeants de l’armée française ont le droit de porter des coupes de cheveux plus personnelles. Cela se traduit souvent par le port du cheveu un peu plus long et davantage coiffé à la mode.

Pour autant, on remarque qu’aucun officier haut gradé ne se permet jamais la moindre extravagance capillaire. Sans doute est-ce dû aux règles de l’armée de l’air qu’il a suffisamment bien intégrées pour ne pas oser leur manquer de respect. Ou alors, la culture de l’armée est si bien installée que ses plus éminents membres ne souhaitent pas la déranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *