Pourquoi la zone 51 est-elle interdite au public ?

La zone 51 n’est qu’une banale aire géographique du Nevada aux États-Unis d’Amérique. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle est toujours appelée par un numéro. Cependant, ce n’est pas la zone 51 en elle-même qui fascine et qui se trouve au centre de toutes les théories les plus farfelues d’expériences militaires, d’ovni et d’extraterrestres, mais plutôt une base militaire secrète créée en 1955. Interdite au public, son existence n’a été officiellement reconnue qu’en 2013 !

Une base militaire pour des expériences secrètes

La base militaire de la zone 51 dans le Nevada est sans doute le secret le moins bien gardé de l’histoire des États-Unis. Elle a beau être une base secrète, elle est connue à travers le monde entier et elle se trouve au cœur de très nombreuses théories ufologiques (la science des ovnis). Pourtant, avant 2013, aucun document officiel ne reconnaissait son existence.

En 2013, des documents secrets ont été déclassifiés par le gouvernement et rendus publics. Ils ont alors permis au grand public de découvrir les raisons de la création de cette zone 51 et les premières expériences militaires qui y ont eu lieu. Rien à voir avec les ovnis, mais des expériences militaires qui ne devaient absolument pas tomber entre les mains d’espions ennemis et qui justifient à elles seules l’interdiction au public de la zone 51.

L’histoire de la zone 51

Le désert du Nevada avait déjà été utilisé par le gouvernement américain dans les années 40 pour effectuer de nombreux tests nucléaires. En 1955, un officier de la CIA, Richard M. Bissel Jr, était à la recherche d’un terrain d’entraînement pour effectuer des recherches aéronautiques et former de nouveaux pilotes. En survolant le désert du Nevada, il repéra la zone 51.

Cette zone présentait l’avantage d’être proche du centre d’essais nucléaires et de disposer de certaines infrastructures à proximité, comme une vieille piste au bord de Groom Lake. Le président Eisenhower donna son autorisation pour la création d’une base militaire aéronautique et le gouvernement acheta le terrain qui conserva son nom topographique : zone 51.

Durant toute la Guerre froide, la zone 51 a joué un rôle important pour le gouvernement américain, mais également dans l’imaginaire collectif. Dans cette base secrète se jouait l’avenir du monde alors que les Américains y développaient de nouvelles technologies d’avions furtifs et menaient des expériences dans l’espoir de conserver leur avance sur l’URSS.

Pourquoi la zone 51 est-elle associée aux ovnis ?

Il est difficile de trouver l’origine exacte du lien que la culture populaire a tirée entre la zone 51 et les ovnis. En tout cas, l’épais secret qui entoure cette base militaire et l’intransigeance du gouvernement qui va même jusqu’à interdire à l’armée de la survoler ont sans doute largement participé à la réputation de la zone 51.

De plus, la fin des années 40 et toutes les années 50 marquent le début d’une série d’observations d’ovnis non avérées. La population américaine s’est rapidement passionnée pour la question dans un contexte de Guerre froide difficile à supporter. L’idée que le gouvernement savait des choses au sujet de ces ovnis a alors rapidement fait son chemin dans l’imaginaire collectif.

Enfin, il faut bien comprendre que la base militaire de la zone 51 a été construite dans l’objectif de mener des expériences aéronautiques. Des décollages d’objets inhabituels ont donc pu être observés dans la région. Ajoutez à cela les quelques incidents que le gouvernement a tenté de cacher et vous avez tous les ingrédients nécessaires à l’élaboration de nombreuses théories du complot.

Les théories du complot autour de la zone 51

Les théories du complot entourant la zone 51 sont très nombreuses, mais les plus connues concernent évidemment les extraterrestres. Depuis l’affaire Roswell, lorsqu’un ovni se serait craché au Nouveau-Mexique en 1947, les Américains pensent que le gouvernement a récupéré les débris et l’équipage d’un vaisseau extraterrestre. Ils auraient ensuite été transférés dans la zone 51.

Selon les théories ufologiques, l’armée américaine aurait construit la base militaire de la zone 51 pour accueillir toutes les preuves de l’existence d’ovnis et pour les étudier. Ainsi, l’armée travaillerait sur le développement d’armes et de technologies extraterrestres depuis des années à l’abri des regards dans la zone 51.

D’autres théories pensent que la zone 51 est un lieu où se rencontrent le gouvernement américain et les extraterrestres, ou encore le lieu où se prépare la création d’un gouvernement mondial. D’autres prétendent que le gouvernement détient une source d’énergie infinie et extraterrestre. Certains pensent également que l’alunissage de 1969 a été filmé dans la zone 51. Enfin, beaucoup d’ufologues affirment aujourd’hui que la zone 51 est vide et sert de leurre pour cacher la vérité.

La zone 51 dans la culture populaire

La zone 51 n’a eu aucun mal à se faire une place dans la culture populaire tant les théories sur les ovnis occupent une place importante dans la culture américaine. Ainsi, on retrouve la zone 51, ou des références à la zone 51, dans des centaines de films, de séries télé, de jeux vidéo, de livres, de bandes dessinées, etc.

On citera notamment la très fameuse série X-Files : aux frontières du réel qui a beaucoup participé à relancer le mythe dans les années 90. Doctor Who, Smallville, Les Looney Tunes, Malcolm et bien d’autres séries et films y ont fait référence. Enfin, la série de jeux vidéo GTA s’est souvent amusée à y faire référence ou à la modéliser pour permettre au joueur de la visiter.

Il ne fait aucun doute que la forte présence de la zone 51 dans la culture populaire a participé à en faire le mythe qu’elle est devenue. L’aura mystérieuse qui entoure cette base militaire, sans doute aussi banale que toutes les bases militaires du monde, a inspiré des générations entières de scénaristes et d’auteurs qui ont participé à faire de ce secret un mythe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *