Le monde sportif s’inquiète des répercussions du coronavirus

Les premières annulations d’événements sportifs commencent à inquiéter les dirigeants de nombreuses fédérations, mais aussi des entreprises qui dépendent de ce marché. Le monde du sport tout entier est plongé dans l’incertitude alors que l’évolution de la pandémie de coronavirus pourrait soit multiplier les annulations, soit permettre un retour rapide à la normale.

Un emballement difficile à comprendre pour certains

Les premières annulations de matchs et d’événements ont eu lieu cette semaine en Europe, mais aussi dans le reste du monde. La plupart du temps, elles s’appuient, comme en France et en Suisse, sur l’interdiction nationale des rassemblements de plusieurs milliers de personnes. Un principe de précaution que certains associent à un emballement injustifié.

Certaines entreprises qui vivent grâce à ces événements sportifs s’inquiètent, mais pas toutes. Les sites de paris en ligne, par exemple, constatent que les parieurs se tournent vers de nouveaux championnats. Il est effectivement possible de parier sur le sport avec betFIRST à travers le monde entier. Il se pourrait même que la situation soit bénéfique et permette d’habituer les parieurs à s’intéresser à de nouveaux championnats et à de nouveaux sports.

L’Afrique particulièrement inquiète

C’est sans doute en Afrique que les organisations sportives souffrent le plus de la situation. Les pays ont été nombreux à appliquer un principe de précaution et à interdire les manifestations sportives. Un seul cas de coronavirus a pour le moment été enregistré en Afrique, mais les gouvernements craignent que la pandémie ait des conséquences bien plus importantes dans leurs pays.

Effectivement, d’après l’OMS et beaucoup d’acteurs locaux, l’Afrique n’est pas préparée à lutter contre ce genre de maladie. Même si le coronavirus ne se révèle pas aussi dangereux que les premiers cas le laissaient penser, il pourrait avoir des conséquences terribles dans les pays où les infrastructures de soin ne sont pas suffisantes.

Des équipes qui déclarent forfait

La peur du coronavirus se répand plus vite que le virus lui-même et certaines équipes à travers le monde ont préféré déclarer forfait pour ne pas participer à des événements qui avaient été maintenus. Une décision qui a été beaucoup moquée, mais qui en dit long sur la paranoïa mondiale qui s’empare du monde sportif.

Même lorsque les autorités ont confirmé que certains événements auraient lieu, il n’est pas certain que les sportifs eux-mêmes acceptent de se prêter au jeu. Certains matchs de football pourraient se dérouler en huis clos, mais il est envisageable que les équipes inquiètes refusent de se déplacer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *