Le salon Maison & Objet automne 2020 : regard sur les espaces hybrides entre maison et bureau

Si le salon Maison & Objet a lieu du 4 au 8 septembre à Paris-Nord Villepinte, il mettra l’accent sur les produits techniques que l’on retrouve dans les espaces hybrides à mi-chemin entre lieu de travail et lieu pour vivre. Les visiteurs pourront aussi découvrir, dans l’espace « Work », la vision de développement durable du designer de l’année : Franklin Azzi.

Une édition toujours en mode attente

Le sort du salon devrait être fixé au cours du mois de juin. Le directeur général de Safi, société qui organise l’événement, ne sait toujours pas s’il sera possible d’ouvrir les portes aux plus de 5 000 visiteurs annuels, et si oui, quelles seront les conditions de mouvement à l’intérieur de la salle d’exposition. Pour les amateurs de mobiliers et objets d’intérieur qui n’en peuvent plus d’attendre les nouveautés, Somnolente magazine offre une grande variété d’information en ligne.

Depuis quelques années, les éditions automnales de Maison & Objet sont axées sous le signe de projets d’architecture et d’aménagement, et celle-ci ne dérogera pas. Plus de 3 000 marques devraient y dévoiler des offres techniques uniques pour l’aménagement de l’architecture intérieure. L’utilisation de matériau de seconde main sera aussi mise à l’honneur.

Un salon aligné avec la société post-coronavirus

La pandémie qui a touché la terre entière et qui a obligé une grande partie de la population à se confiner à la maison, nous a forcés à modifier nos habitudes de vie. Un des changements qui risquent de perdurer est l’entrée du lieu de travail dans nos domiciles. C’est du moins ce que semble laisser présager le thème du salon, puisqu’il mettra l’accent sur les objets que l’on retrouve dans des espaces mixtes entre maison et bureau.

Alors que beaucoup de Français ont appris à aimer le télétravail, il sera intéressant de découvrir la vision de l’aménagement de nos intérieurs, en tenant compte de ce nouveau phénomène. On y découvrira une nouvelle version de la maison, affecté par la transversalité causée par les mutations actuelles, mais aussi leurs effets sur les espaces tertiaires et hôteliers. La section « Work » du salon sera entièrement dédiée à cette thématique.

Une installation présentant l’évolution actuelle des espaces de travail montrera à l’aide d’images les différents types d’environnement qui ont existé précédemment. Sous la direction du designer de l’année, Franklin Azzi, elle sera basée sur une structure minimaliste de manière à n’avoir que très peu de déchets à recycler. L’objectif : dévoiler une société hybride entre la feuille blanche et les fondamentaux du passé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *