4 métiers qui manquent de main d’oeuvre et qui recrutent

Alors que dans certains secteurs il faut des mois pour décrocher un poste, d’autres attendent désespérément des candidats. Les offres d’emploi sont nombreuses mais les postulants se font rares. Généralement, les domaines de l’industrie, de la restauration et du commerce sont les plus touchés par le manque de main d’oeuvre. Voici 4 métiers qui recrutent en masse.

Chaudronnier

Le métier de chaudronnier est peu connu et parfois mal vu. On pense à tort qu’il s’agit d’un travail uniquement physique et pénible. Or, le chaudronnier doit lire et comprendre des plans, suivre les chantiers, entretenir les structures métalliques, etc. De plus, avec les avancées technologiques, le travail est de moins en moins manuel. A l’aide de découpeur plasma et de poste à souder tig ou autre, les chaudronniers voient leurs taches se faciliter. Le secteur recrute, même si avec la pandémie actuelle le taux d’embauche a chuté de 40 %. Le souci principal reste le niveau d’information et le manque d’étudiants dans le domaine. Pourtant, les métiers de la chaudronnerie sont plutôt bien rémunérés et il est possible d’évoluer rapidement.

Assistante de service social

L’ASS a pour mission d’accompagner, écouter et conseiller les personnes en difficulté. Il peut s’agir de familles ou d’entreprises. Son rôle est d’encourager et améliorer leur autonomie et leur bien-être dans la société. C’est pourtant un domaine qui manque de candidats. En effet, il faut savoir être à l’écoute et gérer ses émotions. Les études sont relativement poussées (bac + 3) mais le salaire est encourageant et peut monter jusqu’à 2500 euros en fin de carrière.

Chef de rang

Le chef de rang doit veiller au bon déroulement du service du groupe de table qui lui est attribué. C’est donc un poste à responsabilité. Il est donc nécessaire d’avoir l’œil et l’oreille partout, être à l’écoute des clients, veiller à leur bien-être et offrir un service impeccable. Toutefois, il est difficile de trouver des chefs de rang pour les directeurs des restaurants et hôtels. En plus d’être un métier qui requiert diverses capacités comme la vente, la communication, etc les horaires de la restauration peuvent en décourager plus d’un. Toutefois, c’est un travail qui peut plaire à ceux qui ont un bon relationnel. Le salaire est également attractif.

Préparateur en pharmacie

Le préparateur en pharmacie seconde le pharmacien et traduit les doses prescrites en nombre de boîtes de médicaments. Il vérifie également que le traitement soit adapté et renseigne les patients sur la compatibilité des médicaments entre eux. Il faut donc être attentif et à l’écoute. Les études ne sont pas très longues (BP préparateur en pharmacie) et le salaire est plus que correct.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *