Quelles sont les principales sources d’énergie consommée par les Français ?

Au quotidien, on consomme de l’énergie, sans même s’en rendre compte pour se déplacer, se chauffer, s’éclairer, alimenter nos appareils numériques et électriques, etc. En France, l’énergie finale consommée en un an représente une quantité d’énergie équivalente à 150 millions de tonnes de pétrole, ce qui est énorme. Mais d’où provient cette énergie ?

Le mix énergétique en France

En France, on ne produit pas l’énergie depuis une unique source. Elle est issue de multiples sources comme l’éolien, l’hydraulique, le nucléaire, le solaire, etc. C’est donc cela que l’on appelle le mix énergétique.

Il faut toutefois faire un point sur la différence entre l’énergie primaire et l’énergie finale. En effet, nous sommes amenés à trouver différents chiffres sur la consommation d’énergie. L’énergie primaire correspond à la source d’énergie de base qu’on consomme lors de son usage. L’énergie finale représente l’énergie transformée et consommée. Etant donné qu’il y a des pertes d’énergie lors de la transformation, l’énergie primaire est toujours plus élevée que l’énergie finale.

Le mix énergétique est la plupart du temps exprimé en énergie finale consommée. On cherche donc à connaitre les proportions de l’énergie utilisée pour les usages à partir des sources d’énergie primaires.

En France, avec la transition énergétique, le but est de favoriser les sources d’énergies renouvelables comme le solaire, l’éolien, etc. Néanmoins, les énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon) représentent la grande majorité des sources énergétiques.

Les Français sont de plus en plus sensibles et éco-responsables, mais cela ne suffit pas à modifier totalement les habitudes qui sont ancrées. Les fournisseurs d’énergie comme ENGIE proposent d’ailleurs des offres d’électricité verte et de gaz naturel afin de contribuer à la préservation de l’environnement.

Les chiffres du mix énergétique en France

Si on analyse les chiffres du mix énergétique, on constate que les énergies fossiles sont loin d’être indispensables et que les Français en dépendent beaucoup. Le mix énergétique français est donc composé de :

  • 69,9 % de combustibles fossiles (44,3 % de pétrole, 21,9 % de gaz, 2,6 % de charbon et 17,3 % d’électricité d’origine nucléaire)
  • 13, 9 % d’énergies renouvelables (9,7 % de biomasse, 2,4 % hydroélectricité, 1,1 % d’électricité provenant des éoliennes, 0,4 % d’énergie solaire et 0,3 % d’énergies renouvelables diverses comme les hydroliennes)

Les énergies non-durables dominent encore

On constate, à travers ces données, que les énergies fossiles et nucléaires restent majoritaires. En ce qui concerne les énergies fossiles comme le pétrole, le gaz et le charbon, il faut noter qu’elles sont très polluantes et qu’elles contribuent au réchauffement climatique à cause de leur production de particules fines. Ces chiffres démontrent également que la plupart des usages énergétiques ne sont pas électriques.

L’électricité représente seulement un quart de la consommation énergétique des Français ! Toutefois, même pour ces 25 %, on constate que le nucléaire demeure en première position pour le moment. La production d’électricité via le nucléaire est extrêmement polluante et dangereuse, de plus, les ressources (uranium) sont limitées.

Aujourd’hui, le mix énergétique français est dominé par des énergies non-durables, polluantes et difficiles à exploiter. Les énergies renouvelables, quant à elles, ont des empreintes environnementales faibles et doivent être davantage exploitées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *