Voiture : comment choisir le bon liquide de refroidissement ?

Le liquide de refroidissement d’une voiture est essentiel. Avec l’huile du moteur, il assure le bon fonctionnement général de la voiture et vous évite de nombreuses pannes. Contrairement au liquide de frein, le liquide de refroidissement peut être ajouté par le propriétaire de la voiture sans l’intervention d’un mécanicien. Attention cependant : il faut toujours attendre que le moteur soit froid pour ouvrir les réservoirs d’huile et de liquide de refroidissement.

Quel type de liquide de refroidissement choisir ?

Beaucoup de conducteurs, même expérimentés, ignorent qu’il existe plusieurs types de liquides de refroidissement. Résultat, ils ne savent plus quoi choisir quand ils sont devant le rayon en station-service. L’idéal pour savoir quel liquide choisir pour son véhicule, c’est de consulter le carnet d’entretien. Le constructeur est obligé d’y indiquer la nature du liquide à choisir.

En réalité, la plupart des constructeurs automobiles fabriquent et commercialisent leur propre liquide de refroidissement. Résultat, c’est souvent celui que conseille le carnet d’entretien. Néanmoins, les modèles de voitures qui ne supportent que le liquide de refroidissement du constructeur sont rares. La plupart des voitures peuvent utiliser un liquide dit « universel ».

Le liquide de refroidissement universel est le moins cher et le plus répandu, mais pas le seul qu’il est possible d’utiliser sur presque toutes les voitures. Il y a également un liquide dit « hybride ». Il offre de meilleures performances et améliore l’entretien de votre moteur, mais il coûte plus cher. Par ailleurs, certaines stations-service n’en vendent pas du tout.

À quoi sert le liquide de refroidissement ?

Pour être sûr de bien entretenir sa voiture, il faut veiller à ce qu’elle ait assez de liquide de refroidissement. Comprendre à quoi il sert permet généralement d’y être plus attentif.

Comme son nom l’indique, le liquide de refroidissement permet de refroidir le moteur pendant son utilisation. Cela évite que le moteur ne surchauffe s’il est utilisé pendant trop longtemps. La surchauffe du moteur peut entraîner de nombreuses pannes et peut même détruire définitivement certaines pièces.

Par ailleurs, le liquide de refroidissement permet également une mise en température rapide du moteur au moment du démarrage. Ainsi, ce liquide fait bien plus que refroidir. Il assure au moteur une température à peu près constante en l’aidant à la rejoindre, que ce soit en le refroidissant pendant de longs trajets ou en l’aidant à chauffer au démarrage.

Comment fonctionne un liquide de refroidissement ?

Le liquide de refroidissement est composé de trois éléments principaux seulement quand il s’agit de sa version universelle :

  • 2,5 % d’additifs
  • 51,5 % d’eau
  • 46 % de Mono Éthylène Glycol

Lorsque vous allumez votre moteur, le liquide de refroidissement va circuler à l’intérieur du moteur pour y être chauffé. Cette circulation va permettre au moteur de chauffer plus vite en limitant la déperdition de chaleur. Quand la température idéale est atteinte, un thermostat ouvre le circuit pour permettre au liquide de refroidissement de sortir du moteur.

À partir de ce moment-là, le liquide de refroidissement est envoyé vers le radiateur de la voiture. L’air que rencontre le véhicule en mouvement va permettre de refroidir le liquide avant de le renvoyer au moteur pour qu’il garde une température idéale. Si l’air extérieur ne suffit pas, des ventilateurs s’activent pour refroidir plus vite le liquide de refroidissement.

Il est donc intéressant de noter que le liquide de refroidissement pourrait être de l’eau et fonctionner de la même manière. Les produits ajoutés permettent juste de l’empêcher de bouillir ou de geler afin de protéger la voiture et de rester efficace. Enfin, sachez que le chauffage de la voiture est rendu possible par la chaleur du liquide de refroidissement quand il arrive dans le radiateur.

Comment savoir quand ajouter du liquide de refroidissement dans sa voiture ?

Le liquide de refroidissement est donc absolument au bon fonctionnement de la voiture. Il faut donc en ajouter dès que cela devient nécessaire. Alors, comment le savoir exactement ? Parfois, c’est un voyant rouge qui vous informera du problème sur votre tableau de bord, mais c’est souvent mauvais signe.

D’une manière générale, il est conseillé de changer son liquide de refroidissement tous les deux ou trois ans. C’est souvent pris en charge lors de la révision du véhicule. Enfin, vous pouvez vérifier vous-même le niveau, mais toujours sur un moteur froid et éteint, car vous risquez de vous brûler avec le liquide bouillant et les vapeurs qu’il émet.

La couleur du liquide de refroidissement a-t-elle un impact ?

Le liquide de refroidissement est incolore, mais les fabricants ajoutent toujours de la couleur. Pendant longtemps, ces colorants permettaient d’identifier certains liquides de refroidissement spécifique à certains modèles ou à certaines marques. Aujourd’hui, il existe des liquides de toutes les couleurs.

La couleur n’a donc plus vraiment d’impact à proprement parler. Pour choisir votre liquide de refroidissement, vous devez vous pencher sur l’étiquette pour vous assurer d’acheter le modèle que vous souhaitez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *