Comment obtenir son numéro de téléphone fixe (NDI) ?

Parmi les nombreuses formalités à accomplir au moment de s’installer dans un nouveau logement, l’ouverture d’une ligne téléphonique et internet figure en bonne place, au même titre que le compteur d’eau ou s’assurer d’avoir l’électricité. Mais comment connaître le numéro de téléphone (NDI) de l’endroit où l’on vient s’établir ?

Petite ou grosse galère d’installation

Avant de prétendre vous connecter à l’internet mondial et de souscrire à un abonnement mensuel auprès d’un opérateur, vous devez impérativement disposer du numéro de téléphone fixe du logement. C’est grâce à celui-ci que n’importe quelle société de télécommunication peut vous identifier et vous raccorder à son réseau.

Il existe deux cas. Dans le premier, il vous suffit de transmettre l’adresse (numéro de rue, d’immeuble et d’appartement) à votre opérateur, et celui-ci possède assez de données dans son registre d’anciens clients (locataires ou propriétaires) pour retrouver la ligne concernée. Ça, c’est lorsque vous avez de la chance : le raccordement ne pose aucun problème.

Second cas, moins glorieux : le fournisseur d’accès internet (dit aussi FAI) est incapable de retrouver le NDI, ou le logement est neuf. La seule solution est alors de créer la ligne téléphonique. Une telle opération revient à 50 € (sauf surcoûts éventuels), et dépend des services de France Télécom, après que ceux-ci auront envoyé un technicien sur place.

Entre dépenser 50 € pour ouvrir une ligne et simplement connaître le numéro de téléphone fixe, le calcul est rapidement fait du côté du client… Mais aussi du côté des FAIs, qui n’ont pas vraiment d’intérêt à vous le fournir !

Réticences à donner le numéro de téléphone fixe

Imaginons un instant que vous veniez d’emménager dans un nouvel appartement. Après divers tests d’éligibilité auprès de plusieurs FAIs, seul l’un d’entre eux retrouve votre ligne dans ses bases de données, et peut vous raccorder en deux temps trois mouvements. En toute logique, en signant chez eux, vous n’avez pas besoin de créer la ligne, et la procédure devrait être gratuite. Mais quel serait leur intérêt de vous transmettre le NDI, qui, une fois obtenu, pourrait vous aider à démarcher un autre opérateur ? Assurément aucun, car ce serait faire le lit de la concurrence. Il est donc ardu de récupérer l’information désirée auprès de ceux qui pourraient vous la prodiguer.

Quelles solutions pour obtenir son NDI ?

Que l’on se console, il existe plusieurs options pour dénicher son numéro de fixe envers et contre tout.

  • Contacter son propriétaire ou son agence immobilière et demander s’ils ont connaissance du NDI
  • S’adresser à l’ancien locataire ou propriétaire
  • Brancher un téléphone fixe sur la ligne (prise en T) et essayer la méthode REX. Il faut appeler le 0123456789, qui met en relation avec un serveur vocal capable d’identifier et transmettre votre numéro. Cette approche fonctionne de façon aléatoire.
  • Tenter un test d’éligibilité auprès de Free. Cet opérateur est le seul, avec OVH Télécom, à référencer les numéros de téléphone fixe en lien avec l’adresse postale. Rendez-vous sur le site de test de Free, et renseignez votre adresse postale. Vous avez alors de fortes chances que NDI et le nom de l’ancien abonné soient visibles. Encore faut-il qu’ils soient répertoriés dans la base de données !

Jouer d’un bug d’Orange

Les bugs sont agaçants au quotidien, sauf lorsqu’ils peuvent être détournés à notre avantage. En l’occurrence, puisque l’opérateur Orange (historiquement le premier du pays) dispose de l’intégralité des numéros de lignes fixes grâce à sa connaissance fine du réseau téléphonique cuivré. Or, un bug permet de récupérer le NDI auprès de leurs services grâce à leur test d’éligibilité. L’astuce est de ne pas souscrire par mégarde durant le processus.

Vous avez cependant besoin du nom de l’ancien locataire/propriétaire avant de vous rendre sur la page du test d’éligibilité par adresse d’Orange. Renseignez alors votre adresse postale dans le champ correspondant, puis cliquez sur « Tester l’éligibilité ».

Si on vous le demande, indiquez le nom de la personne qui a occupé le logement avant vous. Cliquez sur « Continuer ». Orange va alors suggérer de souscrire à l’un de ses forfaits. Sélectionnez la première (peu importe en fait, puisque vous ne vous abonnerez pas). Plusieurs options sont proposées, ne vous y attardez pas et filez directement au bas de la page pour « Poursuivre la commande » comme si vous étiez un client lambda. Poursuivez de la sorte jusqu’à atteindre l’étape où vous devez préciser vos informations personnelles et votre RIB. Laissez ces champs vides, et allez directement sur la page de départ en cliquant sur le test d’éligibilité par adresse d’Orange, puis sur l’onglet « Tester votre ligne »…

… Et c’est le jackpot : votre numéro de ligne de téléphone fixe est indiqué ! Vous êtes désormais libre de signer un contrat auprès du FAI de votre choix sans passer par la case de création de ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *