L’huile d’olive pour bronzer, est-ce que ça marche ?

0
142
Bronzage

Dans les recettes de grand-mère, on entend souvent dire que l’huile d’olive permettrait d’accélérer le bronzage. Beaucoup de femmes l’utilisent même en autobronzant naturel. Mais quand est-il vraiment ? L’huile d’olive est t’elle vraiment magique ?

Une aide conséquente

Il est vrai que les huiles permettent de bronzer plus vite : tout simplement parce qu’elles attirent les rayons du soleil. De plus, l’olive est un fruit particulièrement riche en vitamine A. Or, cette vitamine est réputée pour faciliter la synthèse du pigment biologique qui assure la coloration de la peau : la mélanine. Ainsi, plusieurs types d’huiles peuvent être utilisés pour bronzer plus efficacement, notamment l’huile de monoï. L’huile d’olive convient aussi tout à fait, à condition de ne pas avoir la peau claire ! En effet, si l’huile accélère le bronzage, cela peut aussi causer des brûlures sur votre peau et, par conséquent, des coups de soleil désagréables.

L’huile ne contient quasiment aucun filtre solaire, il faut donc penser à bien se protéger et à ne pas abuser de ce processus lorsqu’on a la peau sensible. L’idéal est d’avoir recours à cette technique quand la peau a déjà été exposée au soleil. Dans tous les cas, il est préférable de ne pas rester trop longtemps au soleil : celui-ci est responsable du vieillissement prématuré de la peau et de certains cancers cutanés.

Les bonnes pratiques

Avant toute chose, pour garantir votre bronzage, il est nécessaire de nettoyer et d’exfolier votre peau afin de la préparer au mieux à votre future séance. De plus, l’exfoliation permettra aussi une meilleure absorption des nutriments contenus dans l’huile par votre peau. Il faut bien attendre d’avoir la peau parfaitement sèche avant d’appliquer l’huile. La petite astuce, c’est d’utiliser un morceau de tissu ou une petite serviette pour cela, plutôt que ses mains. On trempe le morceau de tissu ou la serviette dans l’huile, puis on enduit la peau en bonne quantité. Veillez, cependant, à ne pas en appliquer tellement que l’huile dégouline.

Allongez-vous pendant 30 minutes, puis arrangez-vous pour vous faire enduire le dos d’huile. Comptez à nouveau 30 minutes pour bien bronzer aussi de l’autre côté du corps. Entre deux séances de bronzage, il est tout à fait possible d’aller se baigner : comme toutes les huiles, l’huile d’olive résiste à l’eau. Une fois votre séance terminée, une simple douche avec du savon ordinaire suffira à ôter le film gras qui recouvre votre peau.

Si jamais le soleil n’est pas au rendez-vous, vous pouvez même vous fabriquer votre propre auto-bronzant : il faut mélanger de l’huile d’olive avec du henné et laissez reposer la mixture pendant trente minutes. Après cette période, il ne reste plus qu’à l’appliquer sur les parties de votre corps où vous souhaitez obtenir un joli hâle.

Les autres propriétés de l’huile

L’huile n’est pas seulement utile pour parfaire son bronzage. Elle permet aussi d’hydrater la peau en profondeur, en plus de l’adoucir, l’assouplir et ainsi contribuer à sa préservation et à sa beauté. Elle nourrit notre peau et elle empêche l’eau de s’évaporer. Elle n’apporte donc pas réellement de l’eau par elle-même, mais elle possède des capacités de conservation de l’eau.

Riche en acides gras, l’huile d’olive contient notamment plus de 60 % d’acide oléique, qui est un oméga 9. Elle contient également de l’acide linoléique, un oméga 6 nécessaire à la santé de la peau et des cheveux, et de l’acide palmitique, protecteur de la barrière cutanée. Elle apporte aussi des antioxydants (vitamine E, squalènes et composés phénoliques) ainsi que des phytostérols. Ceux-ci servent à calmer les inflammations, en plus d’encourager la régénération des cellules.

L’huile d’olive est donc un véritable couteau-suisse de la beauté, à la fois nourrissante, émolliente, calmante et antioxydante. Elle peut s’appliquer sur tous les types de peau et particulièrement les peaux sèches ou irritées. Les cheveux ternes et les cuirs chevelus irrités peuvent aussi bénéficier des bienfaits de l’huile d’olive. Elle participe aussi à nourrir et renforcer les ongles cassants.

Choisir la bonne huile d’olive

Pour profiter au mieux de tous les effets positifs de l’huile d’olive, elle doit être saine et pleine de principes actifs. On dénombre aujourd’hui trois types d’huiles d’olive couramment commercialisés : l’huile d’olive extra-vierge, l’huile d’olive vierge et l’huile d’olive vierge ordinaire. La première est obtenue à partir du pressage des graines d’olives ayant à peine atteint le stade de maturité. La deuxième est produite à partir d’olives ayant atteint un stade de maturité un peu plus avancé. En ce qui concerne la dernière, elle s’obtient par le pressage d’olives possédant un stade de maturité normal. C’est donc à travers le choix du stade dans lequel se trouvent les olives lors du pressage que ces trois types d’huiles se distinguent.

Cela dit, comment savoir quel type d’huile est le plus approprié ? Ce qu’il faut regarder principalement, c’est le taux d’acidité. Plus il va être bas, plus l’huile d’olive sera de meilleure qualité pour la peau. En effet, alors que l’huile extra vierge à un taux d’acidité de 1 %, celui de l’huile vierge est de 1,5 % et celui de l’huile vierge ordinaire, de 2 %. Des trois, l’huile d’olive la plus recommandée pour bronzer est donc l’huile d’olive extra vierge.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici