Voiture autonome : la technologie LiDAR bouscule la bourse

0
394
Voitures autonomes

Attendue depuis des années par le monde entier, la voiture autonome ne cesse de se faire attendre. Pourtant, ce n’est pas par manque d’acteurs sur le marché. En effet, Ouster sera la cinquième entreprise utilisatrice de la technologie LiDAR (technologie clé de la voiture autonome) à entrer en bourse, juste avant la fin de l’année 2020.

La technologie LiDAR, qu’est-ce que c’est ?

Bien que largement snobée par Tesla, nombreux sont les constructeurs automobiles à voir en la technologie LiDAR l’avenir de la voiture autonome. Déjà utilisée dans le cadre d’autres industries, comme celle de l’archéologie ou des drones, ce dispositif pourraient effectivement être la solution clé pour concrétiser les projets de véhicules sans conducteurs.

Alors que les autres outils servant à calculer les distances entre véhicules et objets environnants se basent habituellement sur des caméras ou des capteurs radars traditionnels, la technologie LiDAR, quant à elle, se sert de faisceaux lumineux, procurant ainsi des résultats bien plus précis et fiables. En effet, au lieu d’envoyer des signaux radio ou acoustique, c’est un signal lumineux qui est envoyé par le capteur, à hauteur de plusieurs million de fois par seconde. Cette fréquence élevée permet alors de cartographier un environnement en mouvement perpétuel.

Ouster, 5e startup à entrer en bourse

Après ses quatre concurrents à utiliser cette même technologie, soit Luminar, Innoviz, Velodyne Lidar Inc et Aeva, c’est au tour d’Ouster, startup californienne fondée par quatre étudiants issus de l’université de Stanford, d’entrer en bourse en cette fin d’année 2020. Et plutôt que d’opter pour une introduction traditionnelle, elle a, elle aussi, décidé d’opter pour une SPAC en fusionnant avec Colonnade Acquisition Corp, cette dernière ayant elle-même rejoint le New York Stock Exchange en août dernier sous le ticket NYSE : CLA.

En devenant publique, Ouster bénéficiera ainsi des 300 millions de dollars investis dans Colonnade. Et bien que la startup ne soit pas partenaire de constructeurs automobiles, à l’inverse de ses concurrents (Luminar travaille avec Volvo par exemple), elle possède, en revanche, un avantage notable : elle réalise déjà des revenus, de l’ordre de 19 millions de dollars en 2020. Il est donc grand temps de se procurer des actions, en passant par Saxo Banque par exemple.

DJI fera-t-il parti de la course ?

Leader dans la construction de drones depuis 2006 déjà, DJI utilise depuis longtemps la technologie LiDAR. Il n’avait alors pas été étonnant de l’entendre dévoiler, lors du Consumer Electronic Show (CES) de 2020, ses ambitions d’utiliser à nouveau cette technologie afin d’équiper la voiture autonome. Incubée par le constructeur depuis 2016 déjà, la société Livox se veut l’équipementier futur de la voiture autonome. Étonnant, donc, de ne pas le compter déjà parmi les participants de la course aux capitaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici