Compléments alimentaires : quand les prendre ?

0
1076
Des compléments alimentaires

Véritables concentrés de nutriments, les compléments alimentaires sont disponibles à l’achat en pharmacie et même en ligne. On leur prête de multiples bienfaits, qu’ils soient pris de façon ponctuelle ou en cure. Mais, quand exactement prendre des compléments alimentaires ? S’il n’existe aucune réponse figée à cette question, certaines périodes sont propices à la prise de compléments alimentaires. Suivez-nous dans cet article pour en savoir plus !

Les compléments alimentaires : le coup de pouce pour les périodes critiques de changements de saisons

Les changements de saisons sont toujours des moments critiques qui mettent le corps humain à rude épreuve. Les compléments alimentaires peuvent donc s’avérer bien utiles à ces périodes.

En automne et au printemps, la faible luminosité disponible se traduit souvent par une fatigue générale. Dans ces conditions, un supplément de vitamine C est le bienvenu pour booster l’organisme et lui apporter sa vigueur perdue. Les compléments beauté sont aussi utiles notamment pour lutter contre la chute des cheveux.

En été, canicules et mauvais coups de soleil viennent jouer les trouble-fêtes. L’arrivée de la période estivale est aussi l’occasion pour beaucoup de vouloir brûler leur excédent de graisse afin de pouvoir afficher une silhouette de rêve à la plage. Les compléments alimentaires aux effets amincissants ou riches en caroténoïdes peuvent alors s’avérer utiles.

En hiver, le système immunitaire du corps est souvent affaibli. Cela peut favoriser les infections microbiennes ou virales. Une cure de compléments pour venir renforcer les défenses immunitaires sera donc la bienvenue à cette période de l’année. Toutefois, en suivant cette option, il est important de choisir des compléments alimentaires bio, afin de garantir de bons résultats sans craindre les effets indésirables dus aux produits chimiques. Si vous faites un tour sur la pharmacie en ligne soin-et-nature.com, vous trouverez des compléments 100 % naturels qui proviennent de laboratoires pharmaceutiques reconnus : vitamines et minéraux vitamines A, B, C, D, E, fer, magnésium, calcium), circulation (Ginkgo, marron Inde), articulations (glucosamine, curcuma), conforts digestif, physiologique, respiratoire, défenses naturelles (baies de Gogi, extrait de pépins de pamplemousse), minceur, sommeil, stress, tonus et vitalité (spiruline, acérola, ginseng), oméga 3…

Compléments alimentaires

Les compléments alimentaires selon votre état physiologique

Si la prise de suppléments alimentaires peut dépendre de la saison, elle repose principalement sur l’état physiologique de chaque individu. En effet, l’état physiologique n’est pas toujours le même. Et les besoins du corps peuvent beaucoup varier en fonction de certaines périodes ou des activités pratiquées. Par exemple, les femmes enceintes auront besoin d’un supplément de vitamine B9, de fer ou encore de calcium indispensable pour le bon déroulement de la grossesse, ce qui n’est pas forcément le cas hors grossesse.

Chez les séniors, il est important de noter qu’avec l’âge, la baisse du métabolisme et la dépression sont assez fréquentes. Ces différents facteurs associés aux effets secondaires de certains médicaments se traduisent par une perte d’appétit dont la conséquence directe sera l’apparition de carences, voire la malnutrition. Dans cette condition physiologique, un apport de vitamines et d’éléments minéraux en supplément sera très utile pour maintenir un bon équilibre nutritionnel.

Pallier les problèmes de carence avec des compléments alimentaires

Pour être en bonne santé, manger ne suffit pas. L’alimentation doit être équilibrée pour apporter à l’organisme les apports nutritionnels journaliers conseillés :

  • 30 % de lipides ;
  • 55 % de glucides ;
  • 15 % de protéines.

Lorsque l’alimentation n’est pas équilibrée, un déficit s’installe : manque d’éléments minéraux et de vitamines. Dans ces circonstances, une cure de compléments adaptés peut aider à combler la carence.

Par ailleurs, les personnes qui ont un régime alimentaire particulier peuvent développer des problèmes de carence. C’est notamment le cas des végétariens et végétaliens. Grâce à une bonne diversification et association alimentaire, ces derniers apportent à leur organisme la plupart des nutriments à l’exception de la vitamine B12 ou cobalamine. Ce micronutriment est pourtant très impliqué dans le maintien des fonctions vitales de l’organisme. Il est en effet indispensable pour la production des globules rouges qui sont nécessaires au transport du dioxygène dans le sang. Malheureusement, cette vitamine n’est pas présente dans les produits d’origine végétale.

Les végétariens peuvent se la procurer dans le lait, le fromage ou les œufs quoique ces derniers n’en contiennent pas beaucoup. Pour les végétaliens en particulier, la seule issue possible serait une cure de compléments riche en cobalamine.

Les périodes d’hyperactivité et de stress

Certaines situations particulières peuvent justifier la prise de certains compléments alimentaires. C’est notamment le cas lors des périodes d’hyperactivité. Les sportifs et les personnes qui préparent leurs examens ne sont pas étrangers à ces moments d’intense sollicitation des facultés physiques et intellectuelles du corps.

Un sportif qui se soumet aux exercices intenses aura sans doute besoin de bien plus qu’une sélection de nutriments pour le fonctionnement optimal de son organisme. Dans ces conditions, il est donc très conseillé d’accompagner les aliments avec des suppléments énergétiques, afin de combler efficacement les dépenses caloriques.

Chez les étudiants en période d’examen, l’hyperactivité se traduit par l’enchaînement d’interminables heures de révision. Certains n’hésitent pas à raccourcir leur durée de sommeil, entraînant généralement une fatigue nerveuse. D’autres voient leur sommeil perturbé à cause du stress. Pour maintenir un mode de vie équilibré dans ces périodes, l’idéal est d’utiliser des compléments qui stimulent la mémoire, réduisent l’anxiété et combattent la fatigue (laitance de poisson, multivitamines, ginseng, magnésium, fleur de Bach…).

Femme avec jus de fruits

À quel moment de la journée prendre les compléments alimentaires ?

À l’instar de certains médicaments, les compléments alimentaires ont besoin d’être pris à des moments particuliers pour une efficacité maximale. Par exemple, il est conseillé de prendre les vitamines B le matin au petit déjeuner. Cela permet de profiter du plein d’énergie pour les différentes activités de la journée.

Quant à eux, les oligoéléments comme le fer et le magnésium sont à prendre de préférence les soirs au moment du dîner. Cela est dû à leurs possibles effets secondaires : maux de ventre, effets laxatifs… Pour ce qui est des fibres, elles doivent être prises juste avant le coucher. En effet, leur présence est susceptible d’entraver la bonne absorption des médicaments et nutriments. Leur prise doit donc être éloignée de celle des médicaments ou des repas de quelques heures.

Quelles interférences éviter quand on prend des compléments alimentaires ?

Des mesures de précautions doivent être observées lorsque vous prenez plusieurs compléments alimentaires avec des médicaments. En effet, certains compléments peuvent accentuer, diminuer voire annuler les effets d’autres compléments ou de certains médicaments.

C’est notamment le cas de la taurine qui peut abaisser la tension artérielle. Elle peut facilement induire un risque de surdosage dans le cas d’un traitement hypotenseur. Les compléments riches en vitamine A quant à eux ne sont pas indiqués pour les patients qui ont des antécédents de cancer. On pourrait également évoquer le cas de la vitamine E qui diminue l’absorption de certains médicaments, en particulier ceux indiqués dans le traitement des maladies cardiovasculaires. Afin de limiter tous risques d’interférence, il est vivement recommandé de consulter votre médecin traitant. Il vous établira un bilan et saura vous indiquer le complément le plus adapté pour vos besoins.

Voilà, vous savez désormais quand prendre des compléments alimentaires. Qu’il s’agisse de la fatigue induite par les changements saisonniers, d’un état physiologique ou d’une carence, n’oubliez pas de consulter votre médecin ou pharmacien et de respecter le dosage prescrit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici