La moitié des Français sont concernés par les troubles digestifs : symptômes et remèdes

0
866
Ventre

En France, 48 % des individus affirment souffrir d’au moins un trouble digestif, selon un sondage IFOP. Dans la majorité des cas, on retrouve les problèmes de douleurs abdominales ou de gaz (25 %) et un souci de transit irrégulier (22 %). Seulement, bien qu’ils soient largement concernés, peu de Français décident de soigner leurs maux. Il est pourtant important de savoir reconnaître les symptômes et connaître les remèdes qui peuvent aider.

Reconnaître les problèmes digestifs

Les problèmes digestifs regroupent de nombreux maux différents. On retrouve tout d’abord les brûlures d’estomacs. On ressent cette irritation désagréable lorsque le contenu acide présent dans l’estomac remonte jusqu’à l’œsophage. On peut aussi être victime d’indigestion (ou dyspepsie), c’est souvent le cas lorsqu’on ressent une douleur en haut de l’abdomen. C’est le signe qu’un aliment perturbe le processus de digestion de l’organisme.

On retrouve aussi fréquemment les ballonnements, c’est une sensation de gêne au niveau de l’abdomen. On constate aussi une présence d’air dans le tube digestif et, par conséquent, des gaz ou des flatulences. En réalité, les ballonnements ne représentent pas un symptôme spécifique à un mal en particulier, ils sont le signe de plusieurs causes possibles.

En terme de transit, on retrouve les problèmes de diarrhée et de constipation. On considère que la diarrhée est constatée à partir du moment où les selles sont liquides et que le besoin d’évacuer a lieu plus de quatre fois au cours de la même journée. Dans le cas de la constipation, c’est l’inverse : les selles sont dures et on ne parvient pas à aller aux toilettes plus de deux fois par semaine. Enfin, les flatulences peuvent parfois être le signal alarmant d’une maladie digestive si elles sont excessives.

Soulager les douleurs au quotidien

Si ces symptômes sont particulièrement handicapants ou douloureux, il est important de consulter un spécialiste sans tarder. Toutefois, si ce sont des problèmes peu récurrents ou bénins, mais désagréables, il est possible d’aider son corps dans le processus de digestion, afin de lutter contre ces soucis. Tout d’abord, l’homéopathie peut aider : l’harpagophytum améliore la digestion en agissant en profondeur sur l’organisme.

Aussi appelée « griffe du diable », cette plante africaine contient une forte amertume ce qui améliore l’appétit mais aussi la sécrétion des sucs digestifs. Ce sont ces derniers qui promettent une digestion efficace. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande officiellement la prise d’harpagophytum pour soulager les ballonnements, les flatulences et les pertes d’appétits temporaires.

Pour ce qui est des soucis de constipation, il faut absolument s’hydrater ! La diarrhée provoque une forte perte hydrique. Côté nourriture, il est important de consommer du riz, des bananes, des carottes cuites et de réduire les fruits et légumes crus. Quant à la constipation, on recommande aussi de boire beaucoup d’eau, mais également d’avoir une alimentation plus riche en fibres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici