Bilin, le monde à la loupe

Search
Close this search box.

Économie : quelles sont les plus grosses pertes d’argent au monde ?

Il existe de nombreux facteurs qui peuvent contribuer à une énorme perte d’argent auprès des particuliers et des entreprises. Pour certains, cela peut s’élever à quelques dizaines d’euros alors que pour d’autres, cela s’évalue à des millions.

Selon une étude, 89,4% des traders perdent de l’argent dans leur activité. Dans d’autres placements aussi risqués comme les paris en ligne, par exemple, ce chiffre peut même augmenter.

Toutefois, quelles sont les plus grosses pertes d’argent jamais enregistrées ? Voici une petite liste non exhaustive !

Pertes d'argent Casino

Terrance Watanabe : le plus grand perdant des casinos

Un homme d’affaires passionné par les jeux de hasard

Les établissements de jeux de hasard peuvent faire des heureux avec des gains records de près de 18 millions d’euros. Cependant, les perdants peuvent, eux aussi, connaître des pertes historiques. C’est le cas notamment de l’homme d’affaires américain Terrance Watanabe, ayant des origines japonaises. 

Pour résumer son histoire, ce célèbre personnage est né en 1957. C’est le fils du businessman à succès Harry Watanabe, fondateur de l’Oriental Trading Company, un des plus gros fournisseurs d’articles de fête. Il a ensuite hérité de l’entreprise à l’âge de 20 ans. A l’époque, la société enregistrait déjà un chiffre d’affaires annuel de 300 millions de dollars. 

En 2000, le nouveau dirigeant d’Oriental Trading Company décide de prendre sa retraite en vendant l’entreprise familiale. Depuis cette année, le businessman développe une passion dévorante pour les jeux de casino. C’est d’ailleurs sur ce point que cet ancien homme d’affaires a pu entrer dans l’histoire des jeux de hasard.

Une fortune dilapidée dans les jeux d’argent

Une fois retraité, Terrance Watanabe n’a pas attendu longtemps pour commencer à poursuivre sa passion. Il fréquente ainsi les plus grands établissements prestigieux au monde. C’est évidemment dans la capitale du vice et de l’argent, Las Vegas, que l’ancien homme d’affaires à jeter son dévolu.

Parmi ses établissements préférés, il faut compter Caesars Palace et Rio où il a même obtenu un espace VIP dédié à son honneur. En 2007, Terrance Watanabe a cependant défrayé la chronique avec des pertes financières s’élevant à 127 millions de dollars en cette seule année. Cette somme a été particulièrement perdue sur les tables de blackjack.

Depuis, les pertes du joueur se sont cumulées pour atteindre environ 204 millions de dollars. Cela l’a évidemment contraint à avoir des dettes et des litiges importants avec différents casinos. Cela n’inclut toutefois pas les casinos en ligne (comme le cas de cette plateforme). Cependant, d’après plusieurs sources, il n’est pas très fan des jeux en ligne et des machines à sous gratuites

Peut-être qu’il n’a tout simplement pas pu découvrir les machines à sous gratuites dans leurs meilleurs aspects ? Lui seul le saura vraiment !

Elon musk perte d'argent

Elon Musk : un nouveau record du monde pour le Guinness 

Un petit surdoué sans prétention devenu milliardaire

Elon Musk a grandi à Pretoria, en Afrique du Sud et a longtemps été la risée de ses anciens camarades de classes. Il s’est toutefois démarqué dès son plus jeune âge dans la programmation informatique. Il apprenait cette discipline tout seul et a pu développer son premier jeu vidéo à seulement 12 ans.

À l’âge de 17 ans, il part vivre au Canada et continue ses études. Il y obtient un premier diplôme avant de poursuivre son parcours universitaire aux Etats-Unis. Il découvre ensuite le potentiel d’Internet ce qui lui permet de se lancer dans l’entrepreneuriat. C’est d’ailleurs dans ce domaine que le petit prodige a pu entrer dans la cour des grands.

En effet, le monde doit à Elon Musk l’entreprise PayPal, l’un des services financiers en ligne les plus utilisés de la planète. L’homme d’affaires se reconvertit plus tard dans l’aérospatial avec SpaceX et dans l’automobile avec Tesla. Ces sociétés lui ont ainsi permis de devenir l’homme le plus riche du monde avec une valeur de  320 milliards de dollars en 2021.

La faute à la mauvaise performance de Tesla 

Depuis un moment, la marque automobile 100% électrique Tesla a connu de nombreux rebondissements. Entre la crise sanitaire, le changement climatique, les lancements ratés des produits, la valeur en bourse de ses actions a considérablement chuté. Au cours de l’année 2022, celles-ci avaient perdu environ 65% de leur valeur.

La même année, le milliardaire avait également racheté l’entreprise Twitter pour une somme modique de 44 milliards de dollars. Cela lui a fait ainsi perdre une grande partie de sa fortune selon les estimations. Au total, Elon Musk avait enregistré un déficit de 182 milliards de dollars dans son portefeuille, soit la plus grosse perte économique de l’histoire. 

Le nouveau patron de Twitter voit ainsi sa valeur passée à 138 milliards de dollars au début de l’année 2023. Il est actuellement devancé par le patron de LVMH, Bernard Arnault et son empire valant plus de 170 milliards de dollars. Le propriétaire de SpaceX reste néanmoins confiant et vise toujours le long terme.

 

L’affaire Kerviel – Société Générale : une affaire douteuse

Affaire societe generale

Petit retour sur le déroulement des faits

Pour rappel, le PDG de la Société Générale de l’époque, Daniel Bouton, avait effectué un communiqué incroyable en tout début de l’année 2008. Celui-ci expliquait que Jérôme Kerviel, un jeune opérateur des marchés à la solde de la banque, avait fait une erreur très coûteuse à l’entreprise. 

Avec ses trois mois seulement d’ancienneté, celui-ci avait investi près de 50 milliards d’euros sur les marchés financiers en bourse. Il s’agit notamment d’un montant qui dépassait le fond total de la banque. Bien que la démarche ait pu être prometteuse en 2007, avec un milliard d’euros de bénéfice, ce n’était plus le cas en 2008.

Une fois l’affaire découverte, la banque a tenté tant bien que mal de redresser la situation en liquidant les positions risquées engagées par Kerviel. Elle a alors vendu ses options à hauteur de 60 milliards d’euros avec une perte nette de 6,3 milliards d’euros. Retiré les bénéfices réalisés par le trader, le préjudice total s’était ainsi élevé à 4,9 milliards d’euros. 

Voici d’ailleurs quelques informations supplémentaires à ce sujet sur ce site !

Un acte qui n’allait pas rester sans conséquences

Bien évidemment, la priorité pour la Société Générale était d’abord de reconstituer ses fonds propres. Parallèlement, elle allait devoir aussi regagner la confiance de ses clients face à de tels évènements. Concernant l’affaire, la banque avait déjà entamé certaines démarches pour dénoncer l’acte frauduleux du jeune trader Kerviel.

En effet, celui-ci était accusé de faux en écriture de banque et d’usage de faux. Il a aussi été poursuivi pour atteinte au système de traitement automatisé des données. La justice lui reprochait cependant plusieurs accusations, à savoir : 

  • Une tentative d’escroquerie ;
  • Un acte de faux et usage de faux ;
  • Un abus de confiance ;
  • Une introduction illégale dans un système informatisé de traitement automatisé de données informatiques.

Jérôme Kerviel finit alors par être condamné à une peine de cinq ans d’emprisonnement, dont deux de sursis en 2010. La Cour efface finalement sa peine en 2012. Il doit néanmoins rétablir le préjudice financier de 4,9 milliards d’euros perdus par la banque. La Société Générale, quant à elle, devait une amende de 4 millions d’euros pour défaillance.

En résumé

 

  Faits importants à retenir
Terrance Watanabe
  • Perte totale : 204 millions de dollars
  • Cause : addiction aux jeux de casino
  • Conséquence : faillite de l’homme d’affaires
Elon Musk
  • Perte financière : 182 milliards de dollars
  • Cause : chute des cours des actions de l’entreprise Tesla et l’affaire Twitter
  • Conséquence : détrôner de son titre de l’homme le plus riche du monde
Jérôme Kerviel-Société Générale
  • Perte financière : 4,9 milliards d’euros
  • Cause : placement financiers non autorisé de Jérôme Kerviel 
  • Conséquence : perte de confiance des investisseurs avec une amende de 4 millions d’euros à payer

 

 

 

Partager l'article :