Bilin, le monde à la loupe

Search
Close this search box.

Découvrez les aides financières pour l’achat et la mise en place d’un monte escalier

monte escalier aides

Les monte-escaliers sont des dispositifs qui facilitent grandement l’accès aux différents étages de votre maison, particulièrement pour les personnes à mobilité réduite. Cependant, le coût d’acquisition et d’installation de ces équipements peut représenter un frein lorsqu’on envisage de s’équiper. Heureusement, il existe plusieurs aides financières pour vous soutenir dans cette démarche.

Les aides publiques pour le financement d’un monte escalier

De nombreux organismes publics proposent de vous aider afin de réduire le coût d’achat et d’installation d’un monte-escalier avec aide financière.

L’Allocation personnalisée d’autonomie (APA)

L’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) est destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus, en situation de dépendance, et qui ont besoin d’aide pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne. Cette aide financière peut être utilisée pour financer l’achat et l’installation d’un monte escalier avec aide financière.

Le Programme d’aide à l’habitat (PAH)

Le Programme d’aide à l’habitat (PAH) permet un financement partiel du monte escalier, si vous êtes éligible. Vous devez déposer un dossier auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) pour demander cette subvention.

La Prestation de compensation du handicap (PCH)

La Prestation de compensation du handicap (PCH) est une aide financière qui vise à financer les besoins liés à la perte d’autonomie des personnes en situation de handicap. Elle peut être utilisée pour payer l’achat et l’installation d’un monte escalier, si vous remplissez les conditions d’éligibilité.

Les aides des caisses de retraite

Les caisses de retraite complémentaire proposent également des aides pour les travaux d’amélioration de l’habitat, dont l’installation d’un monte escalier.

L’aide de l’Agirc-Arrco

L’aide de l’Agirc-Arrco est destinée aux personnes âgées dépendantes ou en perte d’autonomie, affiliées à une caisse de retraite Agirc ou Arrco. Elle couvre une partie du coût de l’achat et de l’installation d’un monte escalier. Pour en bénéficier, il faut faire une demande auprès de sa caisse de retraite.

L’aide de la CNRACL

La Caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales (CNRACL) propose également une aide pour financer l’achat et la mise en place d’un monte escalier. Vous devez vous renseigner auprès de votre caisse de retraite pour connaître les conditions d’éligibilité et les démarches à suivre.

Les aides des organismes privés

Certaines mutuelles, assurances ou institutions proposent des aides financières pour favoriser l’autonomie et le maintien à domicile de leurs adhérents. N’hésitez pas à contacter votre organisme pour connaître les conditions d’obtention et les montants alloués.

Les aides des mutuelles santé

Si vous êtes adhérent d’une mutuelle santé, il est possible que celle-ci propose une aide pour financer l’achat et l’installation d’un monte escalier. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle pour connaître les modalités et vérifier votre éligibilité à cette aide.

Les aides des compagnies d’assurance

Certaines compagnies d’assurance offrent également des aides pour financer l’installation d’un monte escalier. Vérifiez les conditions générales de votre contrat d’assurance habitation pour savoir si cette aide est prévue, et informez-vous sur les démarches à effectuer pour en bénéficier.

Les aides des associations

Enfin, certaines associations œuvrant pour l’autonomie et le bien-être des séniors et des personnes handicapées peuvent vous venir en aide dans le financement de votre monte escalier. Il peut s’agir d’un soutien financier direct ou d’une facilitation du dossier de demande d’aide auprès d’autres organismes. N’hésitez pas à prendre contact avec ces associations pour obtenir des informations et de l’aide.

Les réductions d’impôt

Sachez également que vous pouvez bénéficier d’un avantage fiscal sous la forme d’un crédit d’impôt pour les dépenses liées à l’achat et à l’installation d’un monte escalier, si celui-ci est considéré comme un équipement de sécurité et d’accessibilité pour personnes âgées ou handicapées. Cette réduction d’impôt correspond à 25% du montant total des dépenses éligibles, avec un plafond fixé à 5 000€ pour une personne seule et 10 000€ pour un couple soumis à imposition commune.

Pour être éligible à cette réduction d’impôt, vous devez répondre à certains critères : – Être âgé de plus de 60 ans – Être en situation de dépendance – Avoir réalisé les travaux par un professionnel agréé.

Comment demander ces aides financières ?

Afin de bénéficier de ces différentes aides financières, il est important de suivre certaines démarches :

  • Renseignez-vous sur les conditions d’éligibilité aux différentes aides proposées.
  • Gardez vos factures d’achat et d’installation du monte escalier.
  • Faites appel à un professionnel qualifié pour réaliser les travaux.
  • Contactez les organismes concernés afin de déposer votre demande.

N’hésitez pas à consulter un conseiller spécialisé qui saura vous guider dans vos démarches et vous indiquer les aides les plus adaptées à votre situation.

Partager l'article :