Les polyols sont-ils dangereux pour la santé ?

Pour remplacer le sucre, de nombreux édulcorants de synthèse ont envahi le marché depuis déjà plusieurs années. Ces additifs alimentaires viennent transformer les aliments en leur donnant une saveur sucrée… Cependant, tous les édulcorants n’ont pas les mêmes caractéristiques. Les polyols sont des édulcorants de masse, aujourd’hui très répandus. Ils sont présents dans les chewing-gums, les glaces ou encore les bonbons… Mais qui sont vraiment ces “faux sucres”, sont-ils vraiment sans danger pour la santé ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Les polyols, des édulcorants de charge

Les polyols, aussi appelés « polyalcools », sont une famille d’édulcorants, utilisée en guise d’additifs alimentaires. Ces édulcorants sont un peu particuliers car, bien que synthétisés en laboratoire, ils sont aussi présents et créés à partir de différents sucres d’origine végétale. La composition chimique de ces sucres-alcools ressemble très fortement à celle du sucre dit classique, mais en réalité, les polyols ont un goût moins sucré. Par ailleurs, ces édulcorants, dits de masse, sont moins caloriques. En effet, ils apportent 2 fois moins de calories que le sucre classique. Par ailleurs, ils ont peu d’impact sur la glycémie.

Les polyols sont utilisés dans de nombreux produits alimentaires comme les glaces, les bonbons, les chewing-gums, mais aussi dans des produits dits « sans sucre », destinés aux diabétiques. Parmi les polyols les plus connus et répandus, on retrouve : le Sorbitol, le Xylitol, le Maltitol ou encore l’Érythritol.

Les atouts des polyols

Comme vous l’aurez compris, les polyols sont des édulcorants utilisés dans de nombreux produits alimentaires industriels. Ces derniers semblent avoir de nombreux atouts dont voici les principales :

  • Ils ont un pouvoir sucrant à peu près similaire à celui du sucre : ces édulcorants dits “peu intenses” ont un pouvoir sucrant semblable ou presque à celui du sucre classique.
  • Ils sont moins caloriques que le sucre : les polyols sont moins caloriques que le sucre classique (environ 2 kcal par gramme contre 4 kcal par gramme pour le sucre classique). Par ailleurs, l’Érythritol est le seul polyol ayant une valeur calorique nulle.
  • Ils n’entraînent pas d’élévation excessive de la glycémie : les polyalcools ne favorisent pas la variation brusque de la glycémie.
  • Ils ne donnent pas de caries : les polyalcools ne favorisent pas les caries. En effets, ils sont résistants à l’action métabolique des bactéries. Le Xylitol contribuerait même à lutter contre l’apparition des caries.

Sans danger pour la santé… Ou presque !

Les polyols semblent avoir beaucoup d’avantages. Pourtant, la consommation de ces édulcorants est une source de débats houleux auprès de la communauté scientifique. Ainsi, il est normal de se demander si les polyols sont dangereux pour la santé.

Tout d’abord, comme nous l’avons évoqué, la consommation de polyols n’entraînent pas une variation brusque de la glycémie. En d’autres termes, il n’y a pas d’élévation excessive du taux de sucre dans le sang. Les experts s’entendent également sur le fait que la consommation de polyols n’entraînerait pas de risques toxiques pour l’homme. Enfin, comme nous avons pu le constater, les polyols n’ont pas d’impact sur la santé dentaire. Certains polyols permettraient même de lutter contre l’apparition des caries. C’est notamment le cas du Xylitol. Ce dernier aurait un avantage sur les autres, il permettrait de lutter contre la croissance des bactéries responsables du développement des caries. Ainsi, les chewing-gums à base de Xylitol permettraient de lutter contre les problèmes dentaires.

À première vue, les polyols n’ont donc que des aspects positifs… Mais, il y a bien un “mais”… En effet, les polyols peuvent tout de même avoir des effets néfastes sur la santé. Consommés en excès, les polyols provoquent des problèmes digestifs. Ils peuvent ainsi être à l’origine de ballonnements, de douleurs abdominales, de crampes… Ils peuvent également avoir des effets laxatifs. Cependant, ces effets surviennent surtout quand les polyols sont consommés en excès.

Consommer les polyols à faible dose

Comme vous l’aurez compris, les polyols doivent être consommés avec modération. En effet, certains effets dus à une consommation excessive peuvent s’avérer handicapants. Pourquoi ? Car les polyols ne sont pas entièrement absorbés par l’intestin grêle, ce qui peut entraîner des diarrhées. Pour éviter les ballonnements et les douleurs abdominales, il est conseillé ne pas trop consommer d’aliments contenant des polyols. Ainsi, la dose journalière fixée est de 20 grammes.

Par ailleurs, même si les polyols semblent être une bonne option pour se « sevrer » du sucre, il ne faut pas oublier que le goût rappelle bien… Celui du sucre ! C’est donc une “fausse solution” si vous désirez vous défaire réellement de cette addiction. Enfin, si vous ne consommez pas souvent de produits sucrés, ne cherchez pas éliminer le sucre de vos habitudes alimentaires à tout prix. Se faire plaisir de temps en temps est également très important pour la santé mentale et pour éviter la frustration !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *